• Accueil
  • > Siences
  • > A partir de quel jour le foetus est-il un etre vivant ?

A partir de quel jour le foetus est-il considéré comme un être vivant ?

Posté par lejuiferrant le 10 mai 2010

A partir de quel jour le foetus est-il considéré comme un être vivant ? dans A partir de quel jour le foetus est-il un etre vivant ? FoetusDepuis la fin du 19ème siècle, il est connu que le cerveau de tout être vivant produit un courant électrique mesurable. Cette découverte a permis la mise au point de l’électroencéphalographie : on fixe des électrodes sur le crâne du patient, ce qui permet l’enregistrement des différences de potentiel électrique qui se produisent au niveau de l’écorce cérébrale. On peut ainsi diagnostiquer certaines affections comme l’épilepsie, les tumeurs, les hémorragies…

Avec le décès de l’individu, le cerveau cesse de fonctionner. Cet état se traduit par un encéphalogramme plat, c’est à dire par l’apparition d’un trait continu sur l’écran de l’appareil. A la lumière de cette donnée, les scientifiques ont logiquement déduit que la vie démarre le jour ou le cerveau commence à fonctionner en produisant une activité électrique.

Pouvait-on cependant identifier avec précision le début de l’activité électrique du cerveau de l’embryon ? Nul n’était en mesure de percer ce mystère sas moyens technologiques particuliers. L’aurait-on voulu que l’on aurait été bien embarrassé : à 40 jours, le corps de l’embryon a la taille d’un haricot blanc et le cerveau celle d’une tête d’épingle !

Il aura donc fallu attendre la fin du 20ème siècle pour pouvoir mener à bien ces recherches. Ce sont les progrès de la miniaturisation qui ont permis cette avancée.

Voici les propos du Pr. David Lygre de l’université de Washington, auteur de La manipulation de la vie, un des plus éminents spécialistes en la matière : « Nous n’en connaissons pas suffisamment sur le développement du cerveau de l’embryon (…) A partir du 40ème jour environ, ou se termine la constitution basique du cerveau, on peut discerner une activité scientifique minime des ondes… »

Les scientifiques britanniques sont parvenus à la même conclusion à partir d’un autre point de départ. Leurs travaux ont été publiés dans le New scientist. L’embryon, déclarent-ils ressent des douleurs dès le 40ème jour de la grossesse. Le document de synthèse de ces travaux proposait de faire connaître ces données aux femmes qui souhaitaient avorter ; il indiquait également la nécessité de mettre en place des mesures législatives « afin de protéger le fœtus ». La publication de ce rapport avait alors suscité des manifestations de la part des « anti-avortement ».

Il est donc clair pour tout le monde que l’embryon est considéré comme un être vivant dès le 40ème jour. L’avortement, ou plutôt l’interruption volontaire de grossesse, comme on la nomme « pudiquement » afin d’endormir les sentiments humains en général et les sentiments maternels en particulier, n’est donc rien d’autre qu’un meurtre, y compris aux yeux de la science.

Voici donc une découverte bien intéressante…

Peut-on imaginer que sur un sujet aussi fondamental, le Créateur de l’univers nous ait laissé dans l’ignorance de ces détails ? Aurait-Il pu nous faire attendre jusqu’à la fin du 20ème siècle pour nous permettre de découvrir une information aussi vitale que le moment ou l’embryon est bel et bien vivant ? N’y aurait-il pas un texte, une loi dont la maîtrise nécessiterait la connaissance de cette donnée ?

Voici donc le texte d’une Michna (La 1ère partie du Talmud) qui évoque les lois de pureté et d’impureté de la femme lorsqu’elle perd l’enfant qu’elle portait. Le texte a pour objet d’établir une distinction entre le cas ou la femme perd l’enfant avant qu’il ne puisse être considéré comme un être vivant à part entière et le cas ou elle le perd après ce moment-là.

Il répond à notre question :

« La femme qui perd l’enfant qu’elle portait au 40ème jour de la grossesse ne considère pas le foetus. »
Autrement dit, elle n’est pas concernée par les lois de pureté et d’impureté consécutives à la perte d’un enfant en cours de grossesse car il n’était pas considéré comme un être vivant.

« La femme qui perd l’enfant qu’elle portait au 41ème jour devra observer les lois relatives à la naissance d’un garçon et celles relatives à la naissance d’une fille ainsi que les règles qui concernent une femme nida. »
Autrement dit, elle portait un être vivant. Sa mort prématurée l’obligera donc à observer les lois relatives à un accouchement ; il est vrai qu’il s’agit d’une « fausse couche », mais néanmoins, elle portait bel et bien un être vivant !

Tout simplement prodigieux !

Comment le rédacteur de la Michna pouvait-il maîtriser une donnée qui n’a été découverte qu’à la fin du 20ème siècle à l’aide des appareils les plus perfectionné…

Publié dans A partir de quel jour le foetus est-il un etre vivant ? | Pas de Commentaire »

 

Paroisse St Fulcran en Lodé... |
Groupe des Jeunes St François |
islam 3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Librislam - Librairie islam...
| Choisis donc la vie... Dt...
| ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC...