Traité Baba Batra

Accusation

Baba Batra 16b : « La naissance d’une fille est un triste événement ».

Vérité

C’est clairement un mensonge, ce n’est absolument pas écrit ainsi, voici ce qui est écrit :

« Bienheureux est celui dont ses fils sont des hommes, et malheureux est celui dont ses fils sont des filles. »

Si on analyse ce texte honnêtement, on verra qu’on ne doit pas comprendre tel qu’on pourrait le faire de façon erronée : Heureux celui qui a des garçons et malheureux celui qui a des filles, car si c’était le cas, le texte se serait exprimé ainsi : « Heureux celui qui a des garçons et malheureux celui qui a des filles« , mais le texte a bien dit « Bienheureux est celui dont ses fils sont des hommes, et malheureux celui dont ses fils sont des filles, c’est-à-dire des hommes qui se comportent comme des filles.

Ou plus profondément, au niveau de la mystique juive, une âme d’homme qui se réincarne dans le corps d’une fille, car normalement cette fille sera stérile, ne pourra pas avoir d’enfant, à moins qu’elle ait des mérites particuliers, comme l’explique Rabénou Ha-Ari.

 

Accusation

Talmud, Baba Batra 54b : « La propriété d’un non-juif appartient au premier juif qui la réclame ».

Vérité

Cette citation est falsifiée dans la mesure où on n’en cite qu’une partie. La guémara là-bas dit que la propriété d’un non juif est comme un désert. Tout celui qui fait un acte d’acquisition à un non juif, fait par cela un acte de propriété. La guémara continue et explique que quand on donne de l’argent lors de l’achat d’un objet à un non juif, dès qu’il a reçu l’argent, on considère que l’achat a été opéré et personne ne peut changer d’avis et revenir sur l’acte d’achat : on a fait un acte d’acquisition pareil à celui qu’on aurait fait en ramassant un objet qui n’appartient à personne dans le désert. Par contre, si un juif donne la somme d’ argent à un autre juif pour l’achat d’un objet, bien qu’il ait donné l’argent, l’acte d’acquisition n’est pas effectué et terminé tant qu’il n y’a pas un contrat de vente. L’accusation est complètement hors de propos.

 

2 Réponses à “Traité Baba Batra”

  1. zam dit :

    là vous démontez deux de ces citations prétendument scandaleuses. Bien.
    Mais les autres ? contrairement à ce qui est dit plus haut le démontage détaillé et systématique de ces citations n’est pas du tout superflu et doit être fait une par une.
    Refuser de le faire serait au contraire donner des arguments à ceux qui les soutiennent !

  2. papa dit :

    Je sais encore lire :
    Talmud, Baba Batra 54b : « La propriété d’un non-juif appartient au premier juif qui la réclame ».

    Inutile de chercher des explications vaseuses.

Laisser un commentaire

 

Paroisse St Fulcran en Lodé... |
Groupe des Jeunes St François |
islam 3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Librislam - Librairie islam...
| Choisis donc la vie... Dt...
| ESCUELA DE MAGIA DE AVALONC...